Accueil » Questions » Construction » Remplacement des vitrages

Remplacement des vitrages

Obligation légale du remplacement des fenêtres à simple vitrage

Le 18 février 2014, le Conseil d’Etat a fixé un délai au 31 janvier 2016 pour le remplacement des fenêtres à simple vitrage par des vitrages isolants. La loi a été promulguée il y a plus de 20 ans mais il reste toutefois un certain nombre de propriétaires de bâtiments ou de villas qui ne l’ont encore appliquée. La loi est exprimée de la manière suivante (Art. 56 A – LCI 5 05) :

Constructions existantes

« 2 Les embrasures en façade (vitrages, cadres de fenêtres, caissons de stores, etc.) donnant sur des  locaux chauffés des constructions existantes doivent être adaptées de manière à offrir un coefficient de transmission thermique U ≤ 3.0 W/m2 K et un indice d’affaiblissement acoustique correspondant aux exigences de la norme SIA 181 de l’Association suisse des ingénieurs et architectes. Ces travaux de mise en conformité, s’agissant de l’isolation thermique, doivent avoir été exécutés au 31 janvier 2016 au plus tard».

Comment mettre en application cette loi, quel type de fenêtre dois-je choisir et comment bien faire afin d’éviter les erreurs ?

Tout d’abord quelques explications : la valeur U est l’unité de mesure du coefficient de conductibilité thermique d’un élément de la construction. Elle indique la quantité de chaleur passant en une heure à travers 1m² d’un élément de construction, avec une différence de température de 1°C entre l’intérieur et l’extérieur. L’unité est le watt par mètre carré et le Kelvin (W/m²K). Plus le chiffre est petit, meilleure est l’isolation. Il faut donc choisir un vitrage qui ait la valeur U la plus faible possible. Aujourd’hui, les vitrages doubles ont une valeur Uw (du verre) de l’ordre de 1.0 W/m²K alors que les triple vitrages peuvent avoir une valeur Uw qui peut aller jusqu’à 0.6 W/m²K. Par comparaison, les simples vitrages ont une valeur UW de l’ordre de 5.5 W/m²K. La norme actuelle impose une valeur Uw maximum de 1.3 W/m²K.

 

Quelle économie d’énergie puis-je réaliser ?

Une réduction du coefficient Uw de 0.1 W/m²K permet une économie d’énergie de fioul de l’ordre de 1.1 litres de mazout par m2 de vitrage/an. Pour une villa avec simples vitrages l’économie peu se chiffrer en centaines de litres de mazout/an dépendant de la surface vitrée de la villa et comme le prix de celui-ci (et des autres énergies) augmente inexorablement, le gain financier devient de plus en plus intéressant avec les années. D’autre part, il ne faut pas oublier que le remplacement des fenêtres entraîne également un confort important pour le propriétaire qui n’aura plus la sensation de froid près du vitrage (pertes par convection).

 

Ne vais-je pas perdre du rayonnement solaire, notamment dans l’entre-saison ?

Un autre élément à prendre en compte lors du remplacement des fenêtres est la valeur « g »du verre. Cette valeur indique sa capacité à laisser passer l’énergie du rayonnement solaire. Cet indice démontre les possibilités de réchauffement du bâtiment, notamment l’hiver, par le soleil.

Cependant le facteur solaire d’un vitrage est constant. Il convient par conséquent de définir le meilleur compromis suivant le type de villa et l’exposition au soleil, puis de compléter les façades vitrées très exposées, par des verres avec contrôle des apports solaires si nécessaire.

Pour une fenêtre profitant directement du soleil hivernal on donnera priorité à une grande valeur g. Pour une fenêtre placée au Nord on privilégiera la valeur U la plus basse possible.

 

Faut mettre du double ou triple vitrage ?

Comme les triples vitrages ont une valeur Uw supérieure au double vitrage, ceux-ci vont donc retenir une partie du rayonnement solaire, par conséquent les gains énergétiques solaires seront diminués. Suivant l’orientation de la maison le bilan annuel énergétique entre la déperdition et les gains solaires peut pencher en faveur du double vitrage car le triple vitrage n’aura de sens de si le reste de la maison est bien isolée, ce qui est rarement le cas lorsque les fenêtres de la villa sont en simple vitrage.

 

Quelles sont les précautions à prendre lors du remplacement des fenêtres ?

Les anciennes fenêtres peuvent contenir des matériaux dangereux pour la santé et l’environnement, notamment de l’amiante, des PCB ou des peintures contenant du plomb.

Afin de vous assurer qu’il n’y a pas de matières dangereuses vous pouvez vous adresser à un expert reconnu par le Service de toxicologie de l’environnement bâti (STEB) à l’adresse suivante : www.ge.ch/toxicologie.

 

Y a-t-il des subventions pour le remplacement des fenêtres ?

Malheureusement il n’existe plus de subventions cantonales, les subventions que vous pouvez obtenir actuellement son fédérales et dépendent du programme « Bâtiment ». Elles sont fixées à Fr. 30.—/m2 (vide de maçonnerie) pour autant que le vitrage ait une performance de UW 0.7 W/m²K et que vous assainissiez en même temps soit la façade, soit la toiture de la maison.

 

Quelles sont les mesures à prendre suite au remplacement des vitrages ?

D’une part il est nécessaire de réadapter la courbe de chauffe de la chaudière afin d’éviter une surchauffe des locaux et, d’autre part, il faudra assurer le renouvellement d’air car la maison est devenue plus « étanche » et par conséquent aérer plus souvent brièvement (2-3 fois par jour pendant quelques minutes), afin d’évacuer les polluants internes et l’humidité.

 

Quelle démarche dois-je faire pour le remplacement des fenêtres ?

Les travaux de remplacement des fenêtres étant considérés comme des travaux d’entretien par le Département de l’aménagement du logement et de l’énergie (DALE), un simple avis d’ouverture de chantier est nécessaire, sauf si le bâtiment est classé. C’est l’entreprise qui effectuera les travaux qui se chargera des démarches administratives.

 

A qui puis-je faire appel pour me conseiller dans ma démarche ?

 

Vous pouvez demander conseil à un conseiller en énergie indépendant qui vous aidera dans vos démarches, à cet effet vous trouverez une liste sur le site de l’Office cantonal de l’énergie (OCEN) : http://ge.ch/energie/eco-conseillers-agrees ou auprès de l’association d’experts en énergie pour les villas : www.ecobuilding.ch

 

A qui puis-je m’adresser pour effectuer les travaux ?

Vous pouvez vous adressez à des entreprises bien établies sur le canton et qui font partie des associations GGMB, ACM ou AMV. Il est souhaitable de demander plusieurs offres (au moins 3 si les travaux sont importants) ce qui vous permettra d’avoir l’avis de plusieurs spécialistes. Il faut également prendre garde à ce que l’isolation du cadre de fenêtre (châssis) soit optimum, car cela ne sert à rien d’investir dans un vitrage ayant un très bon coefficient Uw, si le cadre de fenêtre est mal isolé. Attention, le plus cher n’est pas forcément le meilleur et les offres très basses sont à étudier avec beaucoup de précaution car dans ce secteur d’activité il y a des entreprises pas toujours fiables, soyez donc vigilant et demandez des références aux entreprises auxquelles vous vous adressez.

Pour tout complément d’information, la permanence Architecture et énergie de notre association vous conseillera volontiers.